La Municipalité accorde une place prépondérante aux arbres dans sa politique environnementale depuis de nombreuses années. Un plan « arbres » a été lancé avec étude des lieux de plantations de plus de 1000 arbres nouveaux. En avril dernier, un recensement du patrimoine arboré de la commune a été engagé pour mieux le connaître et mieux préparer les choix des plantations futures qui seront engagées dès cet hiver.

La ville a donc fait appel aux équipes de la société Fredon qui ont osculté au mois d’avril dernier 1 500 arbres communaux afin de mieux mesurer la diversité du patrimoine arboré et de disposer de tous les éléments nécessaires pour définir les orientations futures.
Équipés de leurs tablettes, les techniciens ont consigné toutes les observations relevées sur le terrain, des plus générales telles que le nom commun, la circonférence, la vigueur de l’arbre… aux plus détaillées comme l’état sanitaire du tronc, du collet, de la charpente… et les reportent ensuite sur une carte dotée d’un Système d’Information Géographique.

« Lors de ce contrôle, notre objectif est également de savoir s’il s’agit d’un arbre du passé, du présent ou de l’avenir. Nous allons également proposer des préconisations de taille en fonction de l’arbre. Sur Entraigues, lors de notre intervention, nous n’avons pas recensé d’arbre avec de grosses problématiques hormis des platanes infectés par la maladie du chancre », explique Benjamin Gauchon, chargé de projet pour la société Fredon.

« Cette consultation nous permet d’apprécier la diversité de notre patrimoine avec des espèces tout autant historiques qu’exotiques, parmi lesquels des arbres centenaires. Cette carte d’identité nous guidera dans l’équilibre des futures plantations. Nous saurons quelle espèce privilégier, en tenant compte de sa capacité à produire davantage d’ombre, à ne pas contenir trop d’allergènes, à s’adapter au climat, de plus en plus sec, etc. », explique le Maire.

Le recensement est consigné sur tablette avec les observations relevées sur le terrain.
Notre Système d’Information Géographique (SIG) sera mis à jour en permanence, nous permettant une gestion efficace de notre patrimoine arboré.